Site Loader
Blog Doctoome | Téléconsultation : plébiscitée mais rarement utilisée

Depuis fin 2018, la téléconsultation médicale est prise en charge au même titre qu’une consultation classique par l’Assurance maladie. Mais les français et les médecins prennent-ils l’habitude d’y recourir ? On fait le point.

Moins d’1 Français sur 10 a déjà essayé

Télémédecine (TLM), téléconsultation (TLC), télé-expertise (TLE) et télésurveillance médicale (TLS) : quelle place occupent-elles dans le système de santé français ?

Selon un sondage réalisé par l’institut Odoxa « les Français (60%) et les personnels de santé (70%) ont une « bonne opinion globale de la télémédecine ».

Premier enseignement du sondage :

Si les notions de médecine à distance semblent largement connues, elles ne sont pas encore très pratiquées. En effet, 8 Français sur 10 connaissent la TLM et la TLC et 6 sur 10 la TLE et la TLS. Cependant, 6% de Français et 13% de médecins seulement ont en effet déclaré avoir déjà eu recours à la téléconsultation. Notamment depuis qu’elle est remboursée.

Deuxième enseignement :

Elle a lieu le plus souvent au domicile du patient (57% des cas), mais également dans les établissements de santé (27%) et les maisons de retraite (22%).

À propos de maisons de retraite, savez-vous comment prendre soin de vos aînés ?

La téléconsultation plébiscitée par les patients et les professionnels de santé

Il apparaît dans ce sondage que si l’utilisation de la médecine à distance n’en est qu’à ses débuts, elle devrait se développer rapidement. En effet, les premiers retours sont très positifs : 71% des patients et 86% des personnels de santé ayant déjà eu recours à la téléconsultation se sont déclarés satisfaits.

Par ailleurs, elle « suscite l’attrait de nombreux Français. En effet, 4 sur 10 souhaiteraient ainsi avoir recours à la TLM » précise l’institut Odoxa.

60% des professionnels de santé « prévoient de recourir à la téléconsultation à l’avenir ». En tête des types de consultations qui semblent particulièrement faire sens :

  • Le renouvellement des ordonnances
  • L’obtention d’informations auprès de son médecin : notamment concernant des résultats d’examen

À l’heure où la France connaît de plus en plus de déserts médicaux, son déploiement est un enjeu clef.

En attendant, on utilise la bonne « vieille » méthode des rendez-vous en ligne

pédiatre Paris pédiatre Lyon pédiatre Marseille pédiatre Lille pédiatre Bordeaux pédiatre Metz psychologue Paris psychologue Lyon psychologue Marseille

Charlotte Goloubenko

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Suivez toutes nos actualités

Facebook
Youtube
Linkedin
Instagram

Retrouvez toutes nos astuces dans votre boîte mail