Site Loader
les vaccins

Comme chaque année, la rentrée approche. L’occasion de faire un check-up pour sa rentrée et de vérifier si ses vaccins sont à jour. 

 

Petit rappel

Même si aujourd’hui, la défiance vis à vis des vaccins est grandissante, il ne faut pas oublier qu’en terme de santé publique, les vaccins ont permis de faire disparaître ou se raréfier quasiment toutes les maladies qu’ils ciblaient. Donc même si les vaccins peuvent entraîner, dans de très rares cas, des effets indésirables, ils ont su montré leur efficacité car aujourd’hui, 70% des enfants de moins de 2 ans sont vaccinés

Les vaccins contribuent à protéger la population (les enfants comme les adultes) à vaincre des maladies graves comme le tétanos, la diphtérie, la poliomyélite…

Grâce à l’injection de virus ou bactéries atténuées, notre organisme pourra combattre plus facilement la maladie une fois développée dans notre corps, en produisant des anticorps spécifiques à chaque virus ou bactérie. 

les vaccins

Les avantages des vaccins

  • Bénéfice individuel et collectif: protéger la population
  • Sauver des vies
  • Diminuer et éradiquer des maladies graves
  • Bienfaits immunologiques

Pour ou contre la nouvelle réforme des vaccins ? 

Le gouvernement veut rendre la vaccination avant l’âge de 2 ans obligatoire, sur 11 maladies dès le 1 er Janvier 2018. Pour le moment, seul trois vaccins sur 11 sont obligatoires. Il s’agit du vaccin contre la diphtérie, vaccin contre le tétanos et le vaccin contre la poliomyélite.
D’ici 2018, Le ministère de la santé veut rendre obligatoire 8 vaccins, comme celui contre haemophilius influenzae B, la coqueluche, l’hépatite B, la rougeole, les oreillons, la rubéole, le méningocoque C et le pneumocoque.
La ministre de la santé Agnès Buzyn précise que « l’objectif de cette obligation c’est de rendre la confiance aux Français« .

La défiance des Français vis à vis des vaccins est forte et ne cesse de grandir. Lors d’un sondage réalisé en juillet dernier sur 1 011 Français, 50% d’entre eux répondaient qu’ils sont totalement opposés à cette future obligation, dont 57% de femmes. Ce panel est réticent par rapport au danger que représente la vaccination et ce notamment dû aux risques encourus (effets secondaires…).
2 mondes s’affrontent car en parallèle, plus de 200 médecins et responsables hospitaliers sont en accord avec la nouvelle réforme du gouvernement. 

Les vaccins sont utiles pour la protection de la population, mais aussi pour éradiquer des maladies mortelles. N’oublions pas que plus de 70% des enfants de moins de 2 ans sont aujourd’hui vaccinés.

Et vous pour ou contre la vaccination de votre enfant?

médecin généraliste Parismédecin généraliste Lillemédecin généraliste Lyonmédecin généraliste Montpelliermédecin généraliste Levallois-Perretmédecin généraliste Marseillemédecin généraliste RouenMédecin généraliste RennesMédecin généraliste LimogesMédecin généraliste Antony Médecin généraliste VersaillesMédecin généraliste Saint-DenisMédecin généraliste BordeauxMédecin généraliste La Rochelle

Doctoome

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Suivez toutes nos actualités

Facebook
Youtube
Linkedin
Instagram

Retrouvez toutes nos astuces dans votre boîte mail