Site Loader
Blog Doctoome | Le moustique tigre est de retour dans 57 départements

Le retour des beaux jours s’accompagne du retour du moustique tigre. Apparu en France métropolitaine en 2004, cet insecte exotique colonise progressivement le pays. Cette année, il serait présent dans 57 départements.

Moustiques tigres : 57 départements en vigilance rouge 

Depuis 2004, année où la présence du moustique tigre a été relevée en France métropolitaine, dans le Sud-Est de l’Hexagone, l’insecte ne cesse de progresser sur le territoire.

Tous les ans, de nouveaux départements viennent s’ajouter à la liste des départements touchés par le moustique. Vendredi 24 avril 2020, le site Vigilance-moustique a placé 6 nouveaux départements en vigilance rouge, soit 57 au total.

Voici la liste des départements où le moustique est implanté et qui sont en vigilance rouge :

  • Vienne,
  • Deux-Sèvres,
  • Charente,
  • Cher,
  • Loire-Atlantique,
  • Yvelines,
  • Charente-Maritime,
  • Côte-d’Or,
  • Loire,
  • Nièvre,
  • Puy-de-Dôme,
  • Paris,
  • Seine-et-Marne,

Essonne et Seine-Saint-Denis rejoignent ainsi les 42 départements dans lesquels ce moustique était déjà implanté et actif en 2018.

Le moustique tigre, vecteur de maladies graves

Si la présence du moustique tigre est surveillée de près c’est parce que cet insecte est vecteur de plusieurs maladies pathogènes. Qu’il peut transmettre à l’homme via une unique piqûre. Il s’agit essentiellement de la dengue, le chikungunya et le virus Zika. Ces maladies provoquent de très fortes fièvres et des douleurs articulaires.

Pour éviter de se faire piquer par un moustique tigre, il est conseillé de vérifier la présence de gîtes larvaires autours de son domicile.

Vérifiez qu’il n’y a pas de retenues d’eau où les femelles pourraient pondre et lorsque vous en découvrez, videz-les ou bien recouvrez les de toiles anti-moustique. Gouttière, seau, arbre creux, marécage, coupelle de pot de fleur, arrosoir, brouette, bidon, bâche…

Ne négligez aucun endroit, il suffit de très peu d’eau où la pluie serait tombée et stagnerait. Le soir, il est aussi conseillé de porter des vêtements longs. C’est en effet, le moment où le moustique tigre pique le plus.

En cas de doute, de rougeurs ou démangeaisons importantes ou de fièvre, consultez un médecin

Le coronavirus n’est pas la seule chose à craindre : Rougeole : l’épidémie qui pourrait succéder au Covid-19

Charlotte Goloubenko

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Suivez toutes nos actualités

Facebook
Youtube
Linkedin
Instagram

Retrouvez toutes nos astuces dans votre boîte mail