Site Loader
le mois sans tabac réussir oublier cigarette

Le mois sans tabac est un mois dans lequel on encourage les fumeurs à arreter complètement le tabac. Voici notre stratégie pour enfin passer à autre chose.

Un rendez-vous chaque année contre le tabac

Chaque mois de novembre se déroule un pari qui peut paraître fou pour beaucoup de personnes mais qui a pourtant tenu des milliers de français en haleine. Il s’agit du mois sans tabac et vous avez peut-être d’ailleurs un ami qui vous a sollicité plus qu’à l’accoutumer durant ces quatre dernières semaines. C’est bon signe pour votre amitié, ça veut dire que votre présence peut remplacer la cigarette, du matin, du midi et du soir, ou en tout cas de la faire oublier aux moments où il serait susceptible de craquer, ce qui n’est vraiment pas une mince affaire.

Comme son nom l’indique le « mois sans tabac » consiste à arrêter de fumer pendant le mois de novembre. Mais alors pourquoi le défi dure un mois et pas deux semaines ou deux mois ? La raison est simple. Si vous résistez à la cigarette pendant un mois, les chances d’arrêter définitivement la cigarette sont multipliées par cinq. Un mois d’effort pour se sentir en bonne santé pour le reste de sa vie, ça vaut le coup non ?

C’est vrai que dit de cette manière, la démarche peut paraître simple et pourtant les fumeurs qui essayent d’arrêter seront d’accords avec nous pour dire que ça ne l’est vraiment pas et c’est pour cela que tout un programme a été crée pendant ce mois de novembre pour venir en aide aux personnes qui tentent l’expérience. Tout cela dans le but de les aider à tenir et qu’elles ne cèdent pas aux sirènes de la nicotine.

Une stratégie pour passer à autre chose

Pour arriver à cet objectif une stratégie qui a pour nom C.R.E.A a été inventée. Elle sert de guide aux personnes qui essayent de se détacher du tabac pour leur « dicter » la marche à suivre durant cette période délicate et à risque.

Le « C » fait, ici, référence au changement, en effet il faut oublier les habitudes et les automatismes que vous aviez quand vous fumiez et qui par conséquent vous rappellent la cigarette. Cela peut se matérialiser par un changement de place de vos meubles tout simplement ou à l’adoption d’une nouvelle « routine » au moment de votre réveil par exemple.

Le « R » vous incite au remplacement. Dans votre esprit la cigarette avait des vertus apaisantes et vous permettait de vous calmer dans certaines situations ? Mettez-vous au sport pour pallier à ça, il prendra dans votre tête la place qu’occupait la cigarette et ses vertus se ressentiront sur votre organisme qui aura trouvé son nouveau remède anti-stress (qui est bien meilleur pour la santé). C’est que du bonus !

Le « E » pour éviter. Sa signification est simple, il s’agit d’éviter toutes zones et lieux à risques pendant quelques temps. On ne parle pas ici de théâtre d’opération de guerre mais bien de la pause avec les collègues au travail ou les soirées entre amis devant le film « le Pari ». Eviter aussi d’avoir à portée de soi tout ce qui peut nous faire penser au tabac (cendriers, feux etc.)

La dernière lettre est une des plus importantes. C’est le « A » de l’anticipation. Si au cours de la journée vous vous savez en danger à cause de votre proximité amicale avec des fumeurs mettez les choses aux clairs en annonçant d’emblée que vous ne fumez pas et qu’il n’est pas la peine de vous en proposer. Au contraire demandez-leur de l’aide pour avoir un soutien moral (ça va peut-être donner envie à d’autres amis d’arrêter)

mois sans tabac oublier cigarette

Le tabac et les hommes : des liaisons dangereuses

Cette année, le « mois sans tabac » a été suivi par 155 830 personnes. Le résultat est encourageant mais encore trop faible aux vues des 15 millions de fumeurs en France et des 6 millions de morts que cette addiction provoque tous les ans dans le monde. (600 000 d’entre eux à cause du tabagisme passif). La France est d’ailleurs l’un des pays où l’on fume le plus avec 34,5% de la population qui est concernée. Les plus touchés par la consommation sont les hommes ayant entre 25 et 34 ans, même si leur nombre baisse.

Aujourd’hui, beaucoup de moyens existent pour essayer d’arrêter de fumer mais la volonté reste la solution la plus fiable.

Que vous ayez réussi votre pari ou que vous ayez échoué, l’équipe Doctoome tient à vous féliciter car mettre un terme à une addiction n’est pas chose aisée. Et pour tous ceux qui souhaiteraient tenter ou retenter leur chance, n’oubliez pas que le mois sans tabac c’est tous les ans. 

mois sans tabac oublier sa cigarette

Vous recherchez un praticien pour vous aider à arrêter de fumer ? Rendez-vous sur doctoome.com

Tabacologue Paris Tabacologue Lyon Tabacologue Lille Tabacologue Nantes Tabacologue Rouen Tabacologue Limoges Tabacologue Levallois-Perret Hypnothérapeute Paris Hypnothérapeute Lyon Hypnothérapeute Lille Hypnothérapeute Nantes Hypnothérapeute Rouen Hypnothérapeute Limoges Hypnothérapeute Levallois-Perret Hypnothérapeute Boulogne-Billancourt

Emilie

2 Replies to “Le mois sans tabac : réussir à oublier la cigarette”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Suivez toutes nos actualités

Facebook
Youtube
Linkedin
Instagram

Retrouvez toutes nos astuces dans votre boîte mail