Site Loader
Jeûne intermittent

Avez-vous déjà entendu parler du jeûne intermittent ? Il s’agit d’un régime alimentaire un peu particulier, qui tente de s’imposer dans une société de plus en plus axée sur l’alimentation.

jeûne intermittent

En quoi cela consiste ?

Le principe est simple : ne rien manger pendant une longue période puis être autorisé à «déjeuner », ce qui signifie littéralement « arrêter de jeûner ». La période de jeûne doit être supérieure à la période où l’on est autorisé à manger.

Bien que ce régime ait le vent en poupe, les avis sont partagés. Certains le considèrent comme néfaste à la santé et au bien-être général, d’autres pensent qu’il s’agit de la clé d’une perte de poids durable.

Les différents modèles de jeûne intermittent 

Ces modèles peuvent être applicables au quotidien mais vous pouvez également les pratiquer une à deux fois par semaine.

  • Le plus prisé est le modèle 16/8, c’est-à-dire que pendant 16h, c’est la période de jeûne puis pendant 8h on est autorisé à manger. Pour que ce soit plus simple, la nuit est comptée dans la période de jeûne.

Par exemple, on arrête de manger à 20h et on ne mange pas avant 12h le lendemain.

  • Le modèle 18/6 consiste à jeûner pendant 18h puis manger « pendant 6h ». Ce modèle est bien plus restrictif que le précédent.
  • Le jeûne pendant 24h, une à deux fois par semaine.
  • Il existe encore pleins d’autres variantes selon les modes de vie de chacun.

NB : Pendant cette période il est autorisé de boire, à partir du moment où il s’agit de boissons zéro calories, comme le thé, les infusions, le café et l’eau.

Jeûne intermittent

Les bénéfices 

Le jeûne intermittent détient de nombreuses vertus peu soupçonnées, d’une part, d’un point de vue esthétique et d’autre part, d’un point de vue pathologique.

Tout d’abord, lors de la période de jeûne le corps est totalement purifié, en effet, en buvant de l’eau, toutes les toxines accumulées sont chassées. Ce nettoyage permet également aux cellules de se régénérer, c’est pourquoi notre peau semble plus belle.

De plus, au repos on brûle des calories mais en période de jeûne intermittent les calories que l’on brûle au repos sont beaucoup plus importantes.

Le jeûne intermittent favorise la perte de poids mais il prévient aussi de nombreuses pathologies. En accélérant le métabolisme, le jeûne alimentaire permet de réduire les risques de maladie cardio-vasculaire et de diabète qu’il s’agisse d’une personne en surpoids ou non.

Enfin, des études scientifiques ont remarqué une amélioration considérable de la mémoire et de la concentration sur les personnes pratiquant le jeûne intermittent.

Les inconvénients

Cependant, le jeûne intermittent n’est pas adapté à tout le monde, c’est pourquoi il est nécessaire avant de commencer, de consulter un médecin pour s’assurer qu’il n’y ait aucune contre-indication. Le plus important est d’écouter son corps, par exemple si vous tremblez en période de jeûne cela signifie que ça ne vous convient pas.

Un des plus grands inconvénients de ce type de jeûne est ce n’est pas vraiment un mode de vie n’est pas vraiment compatible avec une vie sociale.

NB : Les femmes enceintes, personnes souffrantes de troubles alimentaires, les sportifs de haut niveau, les enfants et les personnes ayant du diabète ou de la tension ne peuvent exercer ce régime de manière sécuritaire. De même, si vous avez des médicaments ou compléments alimentaires à prendre pendant les repas.

 

Qu’en pensent les diététiciens ?

jeune intermittent
Noémie Abitbol

Noémie Abitbol, diététicienne nutritionniste nous donne son avis sur le sujet. 

Selon vous quels sont les avantages de ce type de jeûne ? 

Cela permet de mettre le corps au repos et également d’avoir un apport calorique inférieur à quelqu’un qui mange ses 3 repas par jour et sa collation. Il sécrète également moins d’insuline ce qui permet de déstocker la masse grasse. 

Quel serait le type de jeûne intermittent que vous recommanderiez ? 

Je recommande plutôt le jeune 16/8 avec des horaires telles que 21h00 jusqu’à 13h00 le lendemain. Il faut éviter de manger après 21h00 et principalement les sucres et graisses donc cela permettrait d’éviter les faux pas jusqu’au lendemain. 

Dans quel cadre le recommanderiez vous ? 

Pour détoxifier le corps et permettre de retrouver vraiment la sensation de faim. Ce n’est pas forcément cela qui permettra la perte de poids mais c’est plutôt une manière de réapprendre à manger et de changer son rapport à la nourriture. Mais attention ce n’est pas fait pour tout le monde. 

Comment limiter la sensation de frustration pendant le jeûne ? 

Il faut déjà boire beaucoup d’eau c’est la première chose. Il faut également bien écouter son corps : si l’exercice est trop compliqué vous pouvez soit réduire le temps de jeûne soit ne pas le faire du tout. Ce n’est clairement pas fait pour tout le monde. 

Comment faut-il se nourrir après un jeûne ? 

Il ne faut pas croire que le jeûne permet de pouvoir manger ce que l’on veut juste après. Ce n’est pas vraiment l’intérêt. Il faudra donc avoir une alimentation équilibrée ( protéines, féculents, légumes). 

Quels sont pour vous les limites de ce genre de pratique ? 

Même si de nombreux avantages pour la santé semblent être démontrés, il faut toutefois rester prudent si le jeune intermittent est mis en place dans un objectif de perte de poids. Un jeûne intermittent non encadré et mal conduit pourrait entraîner des conséquences néfastes pour l’organisme telles que des carences, fatigue, compulsions alimentaires, fringales… faisant ainsi perdre les bénéfices santés cités précédemment. Pour les éviter, n’hésitez pas à demander un avis médical et à vous faire accompagner par des professionnels de la nutrition.

 

Partagez le sur vos réseaux
error

Doctoome

One Reply to “Jeûne intermittent : effet de mode ou astuce santé ?”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *