Site Loader
Doctoome - épidémie de gripppe, que faire ?

Découvrez nos conseils pour limiter les risques d’attraper l’épidémie de grippe dans les prochaines semaines. 

Cette fois, ça y est : la grippe commence à faire des ravages un peu partout en France, avec la baisse des températures qui favorise la propagation du virus. Si vous avez pour l’instant échappé à la contamination, en suivant les quelques conseils qui suivent, vous diminuerez considérablement vos risques d’être à votre tour malade.

Mais tout d’abord, apprenons à repérer la grippe. 

Quels sont les symptômes de la grippe ?

 La grippe aussi appelée l’influenza, se décompose en deux « degrés », la grippe A, qui est la plus dangereuse et la grippe B. La différence entre ces deux états, ne se joue pas sur les premiers symptômes car ce sont les mêmes, mais sur le fait que le virus grippal A peut, lui, muter et provoquer de graves complications pour la santé.

Trêve d’explications magistrales, passons aux symptômes !

La grippe est souvent confondue avec plusieurs autres maladies hivernales, comme le rhume, ou une angine, alors ne faites plus l’erreur et analysez vos symptômes.

La grippe commence par l’apparition de frissons, de maux de tête, de malaises, ou de douleurs musculaires selon les cas. Ces premiers symptômes s’accompagnent d’une fièvre brutale de 39 °C. Lorsque la maladie passe à sa « phase 2 » la température grimpe à 40 °C, voire même plus. Votre état de fatigue augmente et est récurrent, votre nez coule abondamment, vous avez mal à la gorge, et vous toussez. Les maux de tête sont particulièrement douloureux et ce font ressentir particulièrement au niveau du front et des yeux.

Très bien, maintenant, on sait ce que c’est, mais voyons plutôt comment l’éviter. 

Comment éviter la grippe ? 

Découvrons ensemble, nos 3 techniques pour se jouer de la maladie cette année ! 

1. Epidémie de grippe : l’hygiène, c’est capital

Comme toutes les épidémies, le respect de règles d’hygiène simple permet d’en limiter la propagation, voire de l’enrayer. On n’y pense pas assez, mais en période d’épidémie, il faut totalement éviter les marques de politesse que sont les mains serrées ou les embrassades pour dire bonjour ou au revoir. Et pas seulement avec les personnes malades, ou présentant des symptômes « hivernaux » (yeux rouges, nez qui coule…) En raison du délai d’incubation du virus, vous pouvez en effet embrasser ou serrer la main d’une personne en parfaite santé, en apparence, mais qui a en fait contracté le virus de la grippe quelques heures plus tôt auprès d’un malade, sans le savoir, ou parfois même, en le sachant. Et ces nouveaux échanges, en apparence anodins, vont permettre au virus de continuer à se diffuser et faire de nouveaux malades.

De la même manière, et par extension, en période d’épidémie, on fait attention aux objets que l’on touche, partage, manipule. Aux rampes et aux poignées de portes. Et aux lieux publics où l’on côtoie, cette fois en les voyant, des personnes visiblement malades, et qui ne savent pas que lors d’un simple trajet en métro, elles peuvent contaminer des dizaines ou des centaines de personnes !

Et qui dit hygiène, dit… nettoyage. On se lave les mains régulièrement, et en particulier après avoir touché des poignées de porte, boutons d’ascenseur, clavier d’ordinateur (partagé), etc etc.

grippe épidemie

2. Le vaccin contre la grippe, ce n’est pas trop tard

Si vous n’êtes pas encore vacciné, mais que vous êtes décidé à franchir le pas, même sans faire partie de la population à risque prise en charge à 100%, n’hésitez pas. Le vaccin contre la grippe est efficace au bout de deux, maximum, trois semaines. En le faisant tout de suite, après lecture de cet article, vous serez probablement protégé à temps quand la grippe arrivera dans votre entourage familial ou professionnel ! Dans certaines régions, le vaccin est très simple à se faire inoculer, puisque ce sont les pharmaciens qui réalisent la piqûre. Au terme de cette phase expérimentale, il est fort probable que tous les pharmaciens de France seront autorisés à la faire.

3. L’alimentation, bouclier anti-grippal ?

La grippe est plus ou moins sévère selon que ses défenses immunitaires sont fortes. Certaines personnes développent une grippe qui ressemble plutôt à un gros rhume, quand d’autres sont totalement KO, alors qu’il s’agit bien du même virus dans les deux cas. Une partie de la réponse vient donc de l’état de notre système immunitaire.

Pour qu’il soit au top de son efficacité, cela paraît bête, mais il faut d’abord dormir suffisamment. Un corps fatigué se défend moins bien face à la maladie.

Ensuite, une alimentation riche en fruits et légumes, chargés en vitamines, est très efficace pour stimuler le système immunitaire. Prendre des compléments alimentaires, des vitamines, à commencer par de la vitamine C, en quantité raisonnable (voir les emballages), n’est pas non plus déconseillé, bien au contraire.

Enfin, cela a l’air tout aussi bête, mais votre système immunitaire sera plus efficace si vous ne prenez pas accidentellement froid, en sortant de chez vous mal couvert ! Souvenez-vous que la tête perd jusqu’à 50% de la chaleur corporelle. Le bonnet (sauf ceux en laine, qui ne garde pas la chaleur) ou le chapeau ne sont pas ridicules en hiver…

Bon, manque de pot vous êtes déjà atteint par la maladie… Pas d’inquiétude, on a aussi quelque chose pour vous ! 

Comment soigner la grippe ?

Puisque les antibiotiques, ce n’est pas automatique, découvrez nos remèdes de grands-mères contre la grippe et aller vous soignez ! 

 1. Boire beaucoup, beaucoup, beaucoup , d’eau !

Rien d’étonnant, le corps aime beaucoup l’eau quand il ne va pas bien, que ce soit pour le lendemain de soirée, le rhume ou la grippe, boire de l’eau permettrait de fluidifier et d’évacuer les mucus en provenance du nez et de la gorge. Il est d’autant plus important d’en boire beaucoup si la fièvre est présente. 

2. Boire, oui encore, mais des infusions, tisanes et jus

Ouaip, pendant la grippe on va beaucoup faire pipi, mais c’est pour votre bien ! Alors pour le menu d’aujourd’hui on vous propose : 

  • Jus de citron : pour lutter contre les maux de gorge 
  • Infusion de gingembre : pour se tonifier un coup 
  • La tisane cannelle de miel : propriétés antibactériennes et désinfectantes et le miel bah on connait déjà ses pouvoirs magiques

3. Prendre une bonne douche chaude 

 L’eau chaude, voir brûlante pour certains, certaines, apaise les symptômes de douleurs et les frissons. La vapeur d’eau décongestionne efficacement les nez bouchés.

De plus, mentalement parlant, prendre une douche permet de se sentir propre. On a l’impression que l’eau chaude détruit les microbes et que l’on fait peau neuve.

Et voilà, notre article touche à sa fin, j’espère que la grippe ne vous attrapera pas cette fois-ci ! 

Vous avez d’autres conseils ? Laissez un commentaire ! 

Vous recherchez un médecin généraliste ? Rendez-vous sur doctoome.com 

 

médecin généraliste Paris médecin généraliste Lille médecin généraliste Lyon médecin généraliste Montpellier médecin généraliste Levallois-Perret médecin généraliste Marseille médecin généraliste Rouen Médecin généraliste Rennes Médecin généraliste Limoges Médecin généraliste Antony Médecin généraliste Versailles Médecin généraliste Saint-Denis Médecin généraliste Bordeaux Médecin généraliste La Rochelle

Emilie

5 Replies to “Grippe : que faire en cas d’épidémie ?”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Suivez toutes nos actualités

Facebook
Youtube
Linkedin
Instagram

Retrouvez toutes nos astuces dans votre boîte mail