Site Loader
Festivals de musique et audition

La saison des festivals vient de commencer pour notre plus grand plaisir. Vous aussi vous avez envie de vous amuser tout en conservant une audition convenable à la fin de ces événements ? Voici nos recommandations. 

Les festivals et les acouphènes

Alors que plus de 885 festivals sont attendus cet été en France, il est temps de penser à protéger ses tympans pour en profiter pleinement. 40% des moins de 55 ans souffrent ou ont déjà souffert d’acouphènes. Même si vous avez prévu d’enchaîner les festivals (Européennes, vielles charrues, Marcillac…), il peut-être utile de garder votre ouïe intacte pour ne pas finir sourd d’oreilles avant l’heure.

Un concert équivaut à 100 décibels alors que le seuil de risque est de 85 décibels. A cette intensité environ 4 minutes d’écoute suffises pour entraîner des lésions irréversibles sur votre audition (bourdonnement, sifflement…).

La fatigue auditive

Trouble auditif qui se traduit par la perception de bruits parasitaires. En quelque sorte, des bruits désagréables et des gènes sonores comme des sifflements, bourdonnements, pulsations, tintements ou encore cliquetis au niveau des oreilles.
De trop fortes nuisances sonores peuvent détruire les cellules de l’oreille interne. Le problème avec la détérioration de ces cellules, c’est qu’elles ne peuvent plus se régénérer et qu’à ce jour, personne n’a encore trouver le moyen de les réparer ou régénérer. 
Une exposition répétée de plus de 30 min au delà du seuil des 85 décibels, peut avoir des conséquences irréversibles pour l’audition.

Plutôt prévenir que guérir….

Le premier réflexe que tout le monde doit avoir est de protéger ses oreilles. Il faut donc éviter les expositions prolongées à des volumes sonores trop excessifs, ménager nos oreilles des nuisances sonores en utilisant des bouchons d’oreilles. Ok, ce n’est pas glamour, Victoria Beckham ne portait pas ça à son dernier défilé…. Mais c’est toujours mieux que de devenir sourd et de devoir porter un sonotone, non? Et à ce stade seul 3% des personnes déclarent en porter. C’est pourtant le geste le plus simple et le plus accessible pour protéger ses oreilles en concert ou en boite de nuit.
Et même si vous êtes fortement tenté par le fait d’être en communion totale avec votre groupe préféré et d’être au plus proche de la scène pour faire des pogos, vous n’avez pas juré fidélité à ce bloc d’enceintes! Donc on se place à plus de 2 mètres des baffles et on profite du son mélodieux de ce concert. 
Toutefois, il faut savoir reconnaître la fatigue auditive. Si vos oreilles sifflent et que vos tympans vibrent, c’est le signe de vous éloigner du bruit et de reposer quelques minutes vos petites écoutilles.

 

Doctoome

One Reply to “Festivals de l’été : nos conseils pour protéger vos oreilles”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Suivez toutes nos actualités

Facebook
Youtube
Linkedin
Instagram

Retrouvez toutes nos astuces dans votre boîte mail