Site Loader
ergothérapeute ergothérapie

Cette profession ne vous dit rien du tout ? Découvrez toutes les informations à savoir sur le métier d’ergothérapeute et dans quelle mesure les soins pratiqués permettent d’exercer normalement des activités du quotidien.

Un ergothérapeute c’est quoi ?

L’ergothérapeute est un praticien qui aide les personnes en situation d’un handicap temporaire ou permanent. Son but est d’aider son patient à retrouver une forme d’autonomie en proposant une aide adaptée et conçue sur-mesure. Chaque prise en charge est donc différente et individualisée, et répond à des besoins spécifiques.

Il est en contact quasi-constant avec les patients, avec lesquels il noue des liens très forts. Il doit donc avoir un excellent relationnel et faire preuve de beaucoup d’empathie pour des personnes en grandes difficultés. Ils auront besoin de lui physiquement et mentalement. Un ergothérapeute compétent possède donc un bon équilibre mental et il se doit d’être physiquement solide.

Un ergothérapeute, pour qui ?

L’ergothérapie ne s’adresse pas à tout le monde. Elle est principalement destinée aux personnes ayant des difficultés à accomplir des activités quotidiennes dans le but de leur permettre de retrouver une activité normale et ce de manière autonome et en toute sécurité.

Ainsi, cette accompagnement peut-être recommandé pour des personnes souffrant de :

  • perte d’autonomie suite à une blessure grave
  • déficience
  • retard de développement ou de troubles psychomoteurs
  • tout autre problème réduisant les capacités d’une personne pour effectuer des soins personnels, pour se déplacer, communiquer, se divertir…. ( maladie d’Alzheimer, polyarthrite rhumatoïde, sclérose en plaques…)

La formation d’ergothérapeute

Pour exercer cette profession, il faut détenir le diplôme d’État  d’ergothérapeute. Ce diplôme se prépare en 3 ans dans l’un des 23 instituts de formation en ergothérapie (IFE) de France.

La formation comprend un enseignement théorique (anatomie, physiologie, neurologie, traumatologie, pathologies, psychologie, …) et des périodes de stages en milieu médical.

Pour intégrer l’un de ces instituts, il faut dans un premier temps avoir le Bac et réussir un concours d’entrée, ou faire valoir une première année commune d’études de médecine (PACES).

Puis, il faut réussir le concours d’entrée qui diffère d’un institut à l’autre.

Un praticien ayant réussi l’un de ces 23 instituts est en mesure de pratiquer correctement son activité

ergothérapeute ergothérapie

Comment se déroule une séance d’ergothérapie ?

Tout traitement est personnalisé cependant voici le déroulement général d’une séance.

  • L’ergothérapeute commence par évaluer les difficultés quotidiennes de la personne présentant un handicap (notamment en faisant des bilans ostéo-articulaires, neurologiques, musculaires, fonctionnels, d’autonomie ou encore d’évaluation des difficultés relationnelles) ;
  • il s’intéresse également à l’environnement dans lequel évolue son patient. C’est pourquoi, il viendra évaluer le logement dans lequel habite le patient.
  • Puis se déroule le diagnostic : il peut proposer des exercices de réadaptation ou un réaménagement de son lieu de vie. Il organise par exemple des activités de jeu, d’expression, de loisirs, de vie quotidienne ou de travail. Pour immobiliser des articulations, il peut être amené à proposer la mise en place d’une attelle qui met au repos une ou plusieurs articulations.

Durée et prix d’une séance

Une séance d’ergothérapie peut varier de 45 minutes à 1h30. Le bilan général dure quant à lui à peu près 3 heures. Les prix varient de 40 à 150 euros en fonction de la durée de la séance et du travail établi.

L’ergothérapeute exerce de préférence sur prescription médicale. Le remboursement par la Sécurité sociale est prévu lorsque ces séances ont lieu à l’hôpital, en établissement médico-social ou en CAMSP (  Centre d’Action Médico Sociale Précoce ). Les soins peuvent être remboursés lorsqu’ils sont effectués au domicile du patient, dans le cadre de son hospitalisation à domicile.

Les séances d’un ergothérapeute en libéral ne sont pas prises en charge par la Sécurité sociale. En revanche, certaines mutuelles peuvent le rembourser. Il est également possible d’inclure ces frais dans un dossier de demande de complément d’Allocation d’éducation de l’enfant handicapé (AEEH) ou de Prestation de compensation (PCH).

Vous recherchez un ergothérapeute proche de chez vous ? Rendez-vous sur Doctoome.com

Ergothérapeute Lyon Ergothérapeute Paris Ergothérapeute Lille Ergothérapeute Nantes Ergothérapeute Marseille Ergothérapeute Bordeaux Ergothérapeute Brest Ergothérapeute Rennes Ergothérapeute Antony Ergothérapeute Levallois-Perret Ergothérapeute Reims Ergothérapeute Boulogne Billancourt Ergothérapeute Asnière sur Seine Ergothérapeute Aix en Provence Ergothérapeute Tourcoing

Charlotte Goloubenko

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Suivez toutes nos actualités

Facebook
Youtube
Linkedin
Instagram

Retrouvez toutes nos astuces dans votre boîte mail