Site Loader
Blog Doctoome | Dry january : les Français se mettent au mois sans alcool

Après une fin d’année bien souvent trop arrosée, arriverez-vous à passer un mois sans boire d’alcool ? C’est le défi que se sont donnés les participants au premier « Dry January » à la française.

Dry January : Qu’est ce que c’est ?

Déjà, c’est une campagne qui n’est pas soutenue par les pouvoirs publics.

Ensuite, cette campagne baptisée « Dry January », ou « janvier sec » à la french, a été lancée en 2013 par l’organisation « Alcohol Change UK ». En Grande Bretagne donc.

Il s’agit de faire une pause dans votre consommation d’alcool : ne plus boire une goutte d’alcool pendant tout le mois de janvier. En France, la première édition de cette campagne, est baptisée « #LeDéfiDeJanvier ». Elle démarre en fanfare : selon le décompte mis à jour le 7 janvier au matin sur le site https://dryjanuary.fr, 7.150 personnes participent officiellement à la campagne du « Dry January ». 

Cependant, cette campagne, organisée par un collectif d’associations, n’est pas officiellement soutenue par les pouvoirs publics. Ainsi, les recommandations des autorités sont, de ne pas dépasser « 10 verres d’alcool standard par semaine, maximum, sans dépasser 2 verres standard par jour ». Si vous nous croyez pas, tout est sur ce site : https://www.ameli.fr/assure/sante/themes/alcool-sante/definition-reperes-consommation.

Blog Doctoome | Dry january : les Français se mettent au mois sans alcool

Tester son rapport à l’alcool

Si vous avez des doutes sur votre dépendance à l’alcool, un outil est mis à la disposition de tous sur le site alcool-info-service.fr. Il sert à évoluer votre consommation et faire le point sur les risques encourus.
D’après le Baromètre de Santé publique France 2017, publié en février 2019, « 87% des 18-75 ans ont consommé de l’alcool au moins une fois dans l’année. 21% déclaraient avoir connu une ivresse dans l’année. 10% étaient des consommateurs quotidiens et 5% consommaient six verres ou plus en une même occasion toutes les semaines ». Ainsi, les chiffres sont en baisse régulière depuis 50 ans. Cependant, ils prouvent que la consommation d’alcool est bien ancrée dans les habitudes des Français et restent préoccupants. Effectivement, on sait qu’en 2017, 41.000 décès et près de 30.000 cancers étaient attribuables à l’alcool. Participer au « #LeDéfiDeJanvier » permet à chacun de s’interroger sur son rapport à l’alcool. 

Quels sont les bienfaits du « Dry January » sur la santé ?

Les organisateurs se basent sur une étude de 2018 menée en Angleterre. Elle met en avant les bénéfices à arrêter l’alcool un temps. Les conséquences influes positivement sur : votre sommeil, votre poids, votre peau, votre concentration ou encore… sur vos économies. Cependant, les résultats sont divers et variés, car sur du court terme. Sur le plus long terme : « Une pause en janvier entraîne pour les onze mois suivant un verre de moins par occasion et un jour de consommation de moins par semaine » indique Nathalie Latour, secrétaire générale de la Fédération Addiction. Pour lire l’article : http://www.leparisien.fr/societe/sante/alcool-et-si-on-faisait-une-pause-en-janvier-01-01-2020-8227086.php

Blog Doctoome | Dry january : les Français se mettent au mois sans alcool

Si vous avez décidé de stopper ou réduire votre consommation d’alcool, vous trouverez de nombreux sites pour vous aider. Ils proposent des conseils et des suivis d’experts pour vous aider à tenir vos objectifs.

Aussi n’hésitez pas à consulter un médecin addictologue !

Suivre le challenge sur https://dryjanuary.fr/

Charlotte Goloubenko

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Suivez toutes nos actualités

Facebook
Youtube
Linkedin
Instagram

Retrouvez toutes nos astuces dans votre boîte mail