De belles gambettes pour l’été

Nous sommes toutes dans la même situation, nous voulons nous sentir bien dans nos baskets cet été. Et pour une fois, les rondes ne sont pas les seules touchées! Enfin une justice sur cette terre! Qu’on soit petite, grande, mince ou ronde, nous sommes toutes ou presque, touchées par la cellulite! Qu’on nomme également plus vulgairement « peau d’orange ». On fait tout pour l’éviter, la camoufler ou la gommer et on est prête à essayer la dernière technique magique pour la faire disparaître et se sentir légère. Et malheureusement les plus chanceuses d’entre-nous auront le combo gagnant cellulite + jambes lourdes et là on dit merci!

Les jambes lourdes, c’est quoi?

Sensation due notamment à un mauvais retour du sang vers le cœur et des parois veineuses fragiles. Cette mauvaise circulation dans les vaisseaux des jambes est due à la difficulté que rencontrent les valves dans les veines (des sortes de clapets) pour se refermer. Ne fonctionnant plus correctement, le sang stagne. On parle alors d’insuffisance veineuse.

Ce phénomène peut-être héréditaire et souvent causé par la chaleur, les piétinements, positions stationnaires (train/avion), pratique de sport avec un impact violent (tennis), vêtements trop serrés et talons hauts! Etre une femme sexy est alors compliqué!

Solutions anti-jambes lourdes : la fin d’un calvaire

Afin de pallier au maximum à cette sensation de jambes lourdes, il faut éviter à tout prix la sédentarité. Bouger au maximum! La marche rapide est le meilleur moyen de relancer la circulation sanguine à travers votre corps et il faut profiter de l’été pour pratiquer des sports d’eau: l’aquagym, l’aquabike et l’aquajogging qui favorisent le retour veineux et vous aideront à vous sentir légère malgré les fortes chaleurs. En période estivale et pour les plus téméraires toute l’année, on termine sa toilette par une douche écossaise, c’est-à-dire en passant un jet d’eau froide des pieds jusqu’aux cuisses. L’eau froide en activant la circulation agira sur le retour veineux et la cellulite.
Un basique mais qui a son utilité, dès que l’on est assis ou allongé (notamment au lit) on surélève ses jambes.

Et on favorise une alimentation équilibrée contenant des légumes, des fruits, de l’eau ou du thé sans sucres.

Et pour celles qui croient en la magie des plantes, on les utilise le plus possible. La phytothérapie procure une aide précieuse dans le retour veineux: les plantes à privilégier sont le ginkgo biloba, l’hamamélis, le marronnier d’inde, le mélilot et la vigne rouge. 

Cellulite, notre vieille amie:

La cellulite, la fameuse! Celle qu’on scrute sur le corps de nos copines l’été sur la plage en se disant mais pourquoi elle en a pas elle? Cette peau d’orange est un amas de cellules adipeuses (cellules de graisses) dont la capacité de stockage dans les couches de l’hypoderme de la peau est saturée. Cette concentration de graisse bloque la circulation sanguine et lymphatique ce qui empêche les toxines de s’évacuer et crée alors une inflammation.
La cause peut être due à une mauvaise circulation du sang, un manque d’exercice, des erreurs au niveau diététiques ou le stress. Il existe également une prédisposition génétique (merci maman) mais aussi hormonal (merci dame nature on n’était pas déjà assez embêtée). 

Parlons peu, parlons bien:

Pour se débarrasser de ces jolis petits capitons, on le conçoit, ce n’est pas chose facile mais avec de la ténacité tout est possible!
Peut-être qu’en abusant de ces commandements, vous aurez les plus belles gambettes de la plage:

  • Suivre une alimentation variée et équilibrée (légumes verts, fruits frais (ananas, fruits rouges…)
  • Eviter de sauter des repas
  • Boire de l’eau, du thé non sucré
  • Réduire les sucres et l’alcool
  • Gommer sa peau à gogo
  • Pratiquer des sport notamment cardio ou aquatique
  • Pour les plus fortunées, le palper-rouler, l’électrothérapie, la cryothérapie, l’hydrothérapie, la pressothérapie peuvent contribuer à réduire la cellulite
  • Se masser le corps avec des crèmes anti-cellulite et effectuer un palper rouler manuel

Evidemment pour un traitement médical adapté, n’hésitez pas à trouver le professionnel de santé qui vous correspond sur Doctoome.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*