Site Loader

Pendant la période estivale, qu’il est agréable de sentir sa chaleur sur notre corps. Mais certains d’entre nous vont connaître la désagréable surprise de voir apparaître des petits boutons ou plus communément appelée une allergie solaire. Aussi disgracieux qu’embêtant, cette éruption de plaques rouges apparaît généralement à la première exposition où lorsque le corps est soumis à une exposition alors qu’il n’est plus habitué. Découvrons ensemble ce qu’est l’allergie au soleil !
Même si les peaux claires sont plus sensibles aux allergies, les peaux mates ne sont pas en reste, 10% de la population est touchée par cette « lucite estivale » dont 90% de femmes d’âge jeune.

La lucite, qu’est-ce que c’est?

Les symptômes sont assez simples à reconnaître… Apparition de plaques rouges avec des boutons rouges voir même des cloques (assez ressemblant à l’urticaire) avec des signes de démangeaisons. La manifestation des symptômes a lieu quelques heures après l’exposition au soleil, mais ils auront tendance à disparaître au fur et à mesure que le bronzage se met en place.
En effet, les rougeurs apparaissent au niveau des zones qui sont d’ordinaire non exposées, c’est-à-dire les épaules, les bras, les jambes et le buste. Côté chance, le visage est très rarement touché. 

Causes

Les rayons émis par le soleil sont directement en cause. Autant, les UVB sont responsables de notre bronzage et de nos coups de soleil, quand on oublie de se protéger en se tartinant de crème solaire, autant les UVA qui pénètrent plus profondément notre épiderme sont responsables de l’allergie solaire.
Si vous êtes sujet à une allergie, ne pas hésiter à consulter un médecin ou dermatologue, seuls aptes à vous guider sur les soins à effectuer pour éviter l’une des différentes formes.

 Blog Doctoome | Comprendre l'allergie solaire estivale

Que faire?

  • Se protéger lors des expositions avec une crème contenant une protection solaire spécifique à votre peau. Ne pas descendre en dessous d’un indice 30 et se crémer aussi souvent que nécessaire
  • S’exposer de manière modérée et progressive, éviter le pic entre 12 et 16H
  • Pour préparer sa peau au soleil, s’aider de compléments alimentaires, tels que la bêtacarotène, la vitamine C et E à prendre notamment avant l’exposition estivale
  • Après l’exposition, apporter le maximum de douceur à la peau en l’hydratant au maximum afin de soulager l’allergie

Avec tous ces petits conseils vous êtes prêt à passer des vacances au top du top et éviter les petits bobos des vacances. 

Vous souhaitez l’avis d’un professionnel de confiance ? Rendez-vous sur Doctoome.com

 

Allergologue ParisAllergologue LyonAllergologue LilleAllergologue NantesAllergologue RouenAllergologue Le HavreAllergologue LimogesAllergologue MarseilleAllergologue NiceAllergologue Aix-en-ProvenceAllergologue Levallois-Perret Allergologue Boulogne-BillancourtAllergologue AntonyAllergologue La RochelleAllergologue Deauville

Doctoome

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Suivez toutes nos actualités

Facebook
Youtube
Linkedin
Instagram

Retrouvez toutes nos astuces dans votre boîte mail