Site Loader

La majorité d’entre nous passe plus de 8 heures par jour devant un écran. Il n’est donc pas étonnant que les douleurs au cou, torticolis mais aussi les lombalgies soient de plus en plus courants.

Le faux mouvement est très souvent le déclencheur de cette douleur au cou mais il est la conséquence de mauvaises habitudes. Voici quelques conseils afin d’éviter l’apparition de torticolis. 

Muscle fatigué et mauvaise position

Les muscles du cou peuvent être fatigués et risquent alors de se blesser plus facilement. C’est le cas lorsque vous avez effectué des efforts physiques trop intenses.

Le muscle peut également se fatiguer suite à un manque de sommeil ou à un stress important. Le tabac est un autre facteur déclencheur car il réduit l’oxygénation du muscle. En fragilisant les muscles du cou, et lors d’un faux mouvement, vous pouvez déclencher un torticolis. 

De même, une mauvaise posture peut conduire à un torticolis. C’est le cas au travail, d’autant plus pour les personnes face à un ordinateur, le cou légèrement baissé.

Cette tension va solliciter les muscles postérieurs des heures durant. Conséquence, les muscles se fatiguent. Pire encore, les tendons, les ligaments et les vertèbres subissent une dégénérescence précoce. Un mouvement un peu brusque peut alors entraîner un torticolis.

Le stress est un facteur important. Pour vous détendre n’hésitez pas à consulter nos astuces : Les 10 astuces pour lutter contre le stress

Des mouvements répétés ou des traumatismes

Toute activité répétitive qui consiste à tourner la tête d’un côté à l’autre, comme en natation, peut entraîner une raideur de la nuque. De même, mettre le téléphone entre le cou et l’épaule de façon répétée contracte les muscles du cou.

Le port de charges associé à des mouvements peut également causer des torticolis. Ainsi, les caissières qui répètent le déplacement de marchandises sur le tapis sont sujettes aux torticolis. 

Le torticolis doit se guérir au bout de quelques jours simplement en mettant votre cou au repos. Vous pouvez également lui apporter de la chaleur.

Toutefois, si le torticolis persiste ou se répète, il est important d’effectuer des examens afin d’en comprendre la cause. Il se peut que vous soyez atteint d’une arthrose cervicale, d’un problème dentaire ou encore des séquelles d’un choc antérieur.

Bien choisir sa literie peut également vous éviter des problèmes de cou. Ainsi, il est préférable d’opter pour un matelas de qualité ni trop mou ni trop dur et d’un oreiller qui enrobe bien le cou sans être trop volumineux.

kinésithérapeute Paris kinésithérapeute Lyon kinésithérapeute Bordeaux kinésithérapeute Marseille kinésithérapeute Lille kinésithérapeute Nice kinésithérapeute Brest

Jean B

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Suivez toutes nos actualités

Facebook
Youtube
Linkedin
Instagram

Retrouvez toutes nos astuces dans votre boîte mail